Quatre candidats pour un siège. L’élection complémentaire au Conseil d’Etat genevois, le 28 mars prochain, s’annonce serrée. La Verte Fabienne Fischer, arrivée en tête du premier tour, est vue comme la favorite. A ses 30% du premier tour viendront s’ajouter les 5% du candidat d’extrême gauche ainsi que les voix du PLR et des centristes qui tiennent à voir les talons de Pierre Maudet.

Le «vote utile» est un argument qui vaut dans les deux sens. Les 15,6% du PLR Cyril Aellen, qui s’est retiré suite au premier tour, est le magot sur lequel les trois autres candidats tenteront de mettre la main. Avec 23%, l’ex-PLR Pierre Maudet est le mieux placé pour y parvenir. S’il rafle une partie de ces voix, il devra encore séduire les électeurs qui ne se sont pas mobilisés dimanche 7 mars ou qui ont soutenu l’une des nombreuses candidatures à droite.