La menace planait depuis plusieurs jours, elle a été mise à exécution. Lundi, une coalition formée par le PLR, l’UDC et les Vert’libéraux a lancé un référendum pour combattre la réforme du Cycle d’orientation, votée la semaine dernière par une majorité du Grand Conseil genevois. La droite entend ainsi freiner le projet de classes hétérogènes porté par la cheffe du Département de l’instruction publique Anne Emery-Torracinta. Les référendaires ont jusqu’au 10 janvier pour récolter quelque 5400 signatures. S’ils aboutissent, l'entrée en vigueur du nouveau système, prévu pour la rentrée 2022, sera quoi qu’il arrive repoussé.