Genève s’est habitué à vivre sur un grand train. Ce n’est pas en 2020 que le canton fera mentir cet usage, bien au contraire. Le Conseil d’Etat a présenté jeudi à la presse un projet de budget au déficit abyssal pour l’année prochaine, de 590 millions de francs.