Serge Jubin Le plus gros chantier de ces prochaines années dans le canton de Genève est sur le point de s'ouvrir. Dès le 11 septembre, un immense parking de 900 places sera creusé dans le port de la Navigation. Enfoui au fond du lac, le parking comportera six étages et pourra contenir jusqu'à 900 voitures. Situé en bordure des rives sud du lac à la hauteur des quais de Cologny, le projet a pour but de soulager la pression des véhicules pendulaires sur le centre-ville. Une étude de 1991 recommandait de créer 10 000 places de parc pour les pendulaires. Il y a actuellement en ville de Genève 2200 places, réparties dans douze parcs relais. Quatre d'entre eux sont déjà saturés. D'où la nécessité d'entamer la construction de grosses infrastructures

La construction d'un barrage de retenue sera la première étape. Sous le fond du lac asséché, un trou d'une profondeur de 30 mètres sera creusé. Des parois en béton d'un bon mètre d'épaisseur seront alors coulées et le parking s'élèvera progressivement, de piliers en dalles, d'étage en étage.

Ce chantier présente de grosses difficultés techniques, comme le souligne Roland Borel, directeur de la Fondation des parkings, «le fond est plutôt meuble. Il faut bétonner dans un mélange de sable et d'eau.» De plus, le chantier lui-même, situé à 32,5 mètres sous la surface du lac, contribue à rendre le travail plus difficile: la pression étant plus importante, «il faut éviter que le parking ne remonte à la surface», précise Roland Borel. Troisième difficulté, les nappes phréatiques.

Bien que l'Etat garantisse un emprunt, le coût total de ce futur parking a été évalué à 36 millions de francs. Au vu de la situation actuelle du marché de la construction, il faudra compter sur une augmentation des coûts pouvant aller jusqu'à 10 ou 15%. Le chantier procurera du travail à une trentaine d'entreprises. Les premiers intervenants seront genevois et allemands, dont une entreprise spécialisée dans les chantiers maritimes.

Selon les prévisions, le chantier sera terminé pour Noël 2003. Le tunnel d'accès sera construit en deux temps, durant les hivers 2001 et 2002, afin de ne pas trop perturber la circulation sur les quais de Cologny. Quant aux 32 arbres bordant les quais, ils seront déracinés et mis en jauge, après avoir été transportés de nuit à cause de leur taille, la couronne de certains atteignant 5 mètres.