C’est l’histoire d’un tram important, devisé à 193 millions de francs, dont le destin est ballotté par quelques poignées de citoyens. Alors que 824 signatures avaient suffi à faire aboutir un référendum communal contre le projet, 89 voix seulement ont fait pencher la balance ce dimanche en faveur du «oui». Cela correspond à 51,5%, alors que 2898 votes ont été enregistrés, soit un taux de participation de 38,8%.