Crise politique

A Genève, un congrès médical est compromis par l’affaire Maudet

La Fondation Genève Tourisme n’obtient pas le soutien décisif d’un chirurgien pour l’organisation d’un grand raout international. Les liens avec le département du conseiller d’Etat sont pointés du doigt

L’affaire Maudet n’est pas sans conséquences sur l’économie locale. La candidature de Genève pour l’organisation d’un grand raout international, réunissant les spécialistes de la chirurgie colorectale, semble sérieusement compromise. En effet, un membre du comité exécutif de la société concernée, laquelle regroupe quelque 3000 praticiens du monde entier, a décidé de ne plus défendre cette proposition après avoir appris que la Fondation Genève Tourisme & Congrès est placée sous la surveillance du conseiller d’Etat en difficulté.

«Je ne fais pas de politique mais je déteste les mensonges. Le lien de confiance étant brisé, je ne peux accepter de collaborer avec cet organisme, ni soutenir désormais avec conviction que notre ville est la destination idéale pour ce rendez-vous», explique le médecin qui souhaite garder l’anonymat et dit s’exprimer en tant que simple citoyen soucieux d’éthique.