«Renoncer à un projet inutile, inhumain et xénophobe»: c’est ce que demande la pétition contre le Centre fédéral pour requérants d’asile (CFA) qui doit voir le jour dès 2022 à Genève dans le quartier du Grand-Saconnex. Doté de 250 places, l’établissement devrait accueillir des candidats à l’asile (y compris mineurs) et des personnes déboutées. Transmise jeudi au Conseil d’Etat genevois, la requête munie de 4400 signatures le prie, dans un premier temps, d’interrompre le chantier.