L'alerte canicule a été déclenchée jeudi à Genève par le service du médecin cantonal, Vaud a pris la même décision dans la foulée. Les autorités sanitaires rappellent qu'il faut se protéger de la chaleur, s'hydrater suffisamment et être attentif aux autres pendant ces périodes de grandes chaleurs.

Des températures caniculaires sont attendues jusqu'à mardi sur le bassin genevois, indique jeudi le Département de la sécurité, de la population et de la santé (DSPS) dans un communiqué. Le service du médecin cantonal a directement déclenché l'alerte, sans passer par la mise en garde habituelle.

Lire aussi: La vague de chaleur qui accable l'Espagne atteindra la Suisse ce week-end

Ce niveau d'alerte permet de mettre en place les plans prévus par les institutions et les collectivités en collaboration avec les partenaires socio-sanitaires. A Carouge, une salle climatisée sera ainsi ouverte dès vendredi au Centre des Promenades pour passer un moment au frais, a annoncé la ville.

Soutien aux personnes âgées

La Ville de Genève a immédiatement activé son plan canicule. Les 13 500 personnes âgées de plus de 75 ans habitant sur le territoire municipal ont déjà reçu un courrier les invitant à s'inscrire pour un suivi social pendant les grandes chaleurs. Ce soutien quotidien est activé dès jeudi, a indiqué la Ville. Les inscriptions sont toujours possibles par téléphone au 0800 22 55 11 ou par mail à plancanicule@ville-ge.ch.

Les fortes chaleurs peuvent avoir des conséquences graves pour la santé, rappelle de DSPS. Les très jeunes enfants, les personnes âgées, les personnes dépendantes ou isolées ainsi que les personnes âgées sont particulièrement concernées.

Lire aussi: Les précautions à prendre pour vivre au mieux les fortes chaleurs

Il faut éviter les activités physiques aux heures les plus chaudes, préserver la fraîcheur des logements, boire en suffisance, se rafraîchir en prenant des douches ou avec un brumisateur et se faire aider si besoin. En cas de coup de chaleur, il faut immédiatement faire boire et rafraichir la personne.

Mobilisation dans le canton de Vaud

Le canton de Vaud appelle également à une grande prudence. Le plan canicule a été déclenché jeudi dans le canton. Toutes les institutions sociosanitaires et toutes les communes sont concernées, indique-t-il dans un communiqué. Les mesures prévoient notamment les visites au domicile des personnes les plus vulnérables et/ou des prises de contact téléphoniques avec celles-ci, ainsi que le renforcement des mesures de prévention par l'ensemble des partenaires sociosanitaires.

Le public peut obtenir des conseils et une orientation au sein du dispositif sociosanitaire cantonal auprès de la centrale téléphonique des médecins de garde (0848 133 133), précise le DSAS.

La cheffe du DSAS, Rebecca Ruiz, avec l'appui de l'Office du médecin cantonal, suit attentivement l'évolution de la situation. Elle se tient prête à intervenir, avec les autres membres du Conseil d'Etat, pour décider d'éventuelles mesures supplémentaires à prendre, écrivent encore ses services.