Retrouvez tous nos articles, analyses et décryptages sur les enjeux des élections cantonales genevoises du 2 et 30 avril dans notre dossier

Ceci est le dernier appel du Minotaure. Une fois encore, l’UDC genevoise tente de s’extraire d’un dédale politique qui l’enferme à la droite de la myriade de partis aspirant à demeurer au Grand Conseil, ou à l’y rejoindre. Ce qui implique d’atteindre le quorum fixé à 7%. Se sachant menacé, et plaidant en vain de longue date pour une alliance avec Le Centre et le PLR, le parti agrarien élargit le panel, proposant cette fois un apparentement incluant le MCG et les vert’libéraux.