Le projet genevois du nouveau Musée d'art et d'Histoire ne verra pas le jour. Les électeurs de la ville de Genève - seuls à voter sur le projet - l'ont rejeté à 54%. Ce résultat se base sur 95% des bulletins rentrés. L'extension était due à l'architecte français Jean Nouvel et portée par le mécène Jean Claude Gandur, qui devait financer le projet et léguer au musée sa collection d'antiquités et de peinture moderne.

L'alliance des opposants, unissant gauche dure, défenseurs du patrimoine et vieilles familles genevoises critiques envers le projet et son donateur, l'a emporté sur les partisans qui regroupaient les principaux partis politiques, MCG compris. Le nouveau musée avait suscité de nombreuses oppositions aussi au centre-droit. Vieillot, à bout de souffle, le Musée d'art et d'Histoire attend désormais un nouveau projet de rénovation, alors que le destin de la collection Gandur est incertain.

Pour rappel, la moitié du financement du projet devait être assurée par des fonds privés, dont 20 à 40 millions de la fondation de l'homme d'affaires Jean Claude Gandur. En échange, le MAH devait exposer pendant 99 ans une partie de ses collections d'antiquités et de peinture.

En direct: Suivez la journée de votation sur notre site