Ne la qualifiez plus jamais de «complotiste!» Dix-huit articles la concernant ont utilisé ce mot depuis décembre, ça suffit! Elle pardonne facilement, mais il y a des limites. Il y aura des plaintes si les médias insistent…

Au milieu des acclamations de la petite centaine de ses partisans venus la soutenir à Onex ce jeudi, grand sourire aux lèvres, Chloé Frammery (aucun lien de parenté avec l’autrice de ces lignes) s’adresse directement aux quelques journalistes présents. On les reconnaît facilement: ce sont quasiment les seuls qui portent des masques. Avec une dizaine de policiers en tenue.