La politique fédérale, c'est toujours plus facile en couleur. Afin de familiariser leur nouvel ambassadeur en Suisse, les services de la représentation diplomatique d'une grande puissance occidentale ont choisi d'attribuer à chaque parti disposant d'élus sous la Coupole une couleur spécifique. Bleu pour les radicaux, orange pour les démocrates-chrétiens, vert pour les Verts (pardi!), rouge pour les socialistes, et rose, si, rose, pour les libéraux… L'UDC? «On avait songé au brun, mais on s'est dit que ce n'était peut-être pas une bonne idée», confie un des responsables du coloriage.