Scène touchante lundi dans l'antichambre du Conseil national. Pascal Couchepin attend son tour d'intervenir à l'heure des questions. Arrive, rose d'émotion comme une première communiante, la jeune socialiste Pascale Bruderer. Elle veut lui présenter ses parents, en visite au Palais fédéral. Le ministre de l'Intérieur, tout sourire, ne tarit pas d'éloges sur la jeune femme. A ses géniteurs, qui lui révèlent qu'ils possèdent un chalet en Valais, il dit: «Vous avez une très belle fille, elle a surtout un très beau prénom!» Ce qui démontre que, malgré les déclarations du nouveau président du PRD, les rapports entre socialistes et radicaux demeurent chaleureux.