Un ancien employé de la Banque du Gothard, à Genève, a été reconnu coupable de blanchiment d'argent pour avoir permis à des narcotrafiquants espagnols de transférer en toute discrétion leurs avoirs en Suisse grâce à des opérations de compensation. Il a été condamné à 14 mois avec sursis. Les juges du Tribunal pénal fédéral ont également ordonné la confiscation des fonds - quelque 27 millions de francs - détenus sur sol helvétique par les membres de cette organisation criminelle.

Le gestionnaire, qui s'était mis à son compte quelques mois avant son arrestation (LT du 07.10.2008), n'a pas encore décidé de l'opportunité d'un recours. Son défenseur, Me Alec Reymond, attend les considérants du jugement rendu vendredi dernier. L'avocat précise toutefois que son client a été acquitté du chef de soutien à une organisation criminelle. Le procureur fédéral Claude Nicati avait de son côté requis une peine privative de liberté de 3 ans, dont 1 an ferme.

En Espagne, l'opération baptisée «Atalaya» a permis la saisie de 490 kilos de cocaïne dissimulés à bord d'un voilier de plaisance. Le chef de l'organisation, et client privilégié du gestionnaire jugé à Bellinzone, a été condamné en mai dernier à 13 ans et six mois de prison.