Le patron de justice et police a une vraie gouaille, dont il se sert en prétendant toujours dire ce que pense le bon peuple. Avec lui, on n'est jamais très loin du café du Commerce et des propos limites.

Ce radical, militaire et droitier mais très attaché à l'Etat, représente la moitié popu du Parti radical, comme Guy-Olivier Second peut en incarner la partie intello. Il est arrivé du reste que les deux magistrats se soient chamaillés. Comme lorsque Gérard Ramseyer voulait défendre les ambulances de la police. Car les coups de gueule du magistrat sont souvent pour défendre les forces de l'ordre, même si celles-ci ne se sont pas toujours senties complètement soutenues dans leurs revendications.

Dans son département, Gérard Ramseyer a aussi les dossiers des transports, ces serpents de mer. L'ancien maire de Versoix est également un homme convaincu des dangers que représentent les sectes et il s'est battu pour la constitution d'un observatoire romand. Y. R.