Le Temps: Le Conseil fédéral a-t-il bien géré la crise du coronavirus et fait un usage correct du droit d’urgence?

Gerhard Pfister: En comparaison avec ce qu’ont fait d’autres gouvernements, le Conseil fédéral a bien géré la crise. Faute d’informations suffisantes sur la propagation du virus et d’expérience dans l’application de la loi sur les épidémies, il a dû beaucoup improviser. Il a néanmoins réussi à résoudre la majeure partie des problèmes. Environ 90% de ses décisions ont été bonnes. Mais il y aura des leçons à tirer.