Ce mardi, la SSR a annoncé un nouveau plan d’économies en réaction à la baisse de 65 millions des recettes publicitaires en 2020. Quelque 250 emplois, sur un total de 5500, passeront à la trappe durant les quatre prochaines années. Le patron de la SSR Gilles Marchand s’explique.

Le Temps: Cela fait trois ans que vous êtes à la tête de la SSR. N’est-ce pas déprimant de devoir aligner les plans de restructuration?