Les deux corps retrouvés jeudi dernier dans un glacier de la zone de Glacier 3000 sont ceux d’un couple disparu depuis 75 ans. Le Matin a indiqué ce mardi qu’il s’agit d’un cordonnier de 40 ans et de sa femme institutrice de 37 ans, qui étaient partis à pied le 15 août 1942 du village de Chandolin pour nourrir leur bétail dans les montagnes.

Le journal cite Marceline Udry-Dumoulin, 79 ans, l’une des sept enfants du couple: «Ils allaient nourrir leur bétail comme toujours. C’était par ailleurs la première fois que ma mère accompagnait mon père pour une telle excursion. Elle avait toujours été enceinte auparavant et ne pouvait pas effectuer des déplacements dans des conditions météorologiques aussi dures que celles du glacier.»

Deux mois et demi de recherches

Le couple devait donc rentrer le soir même, mais, après deux mois et demi de recherches infructueuses, les sept enfants devenus orphelins ont dû être placés dans des familles d’accueil.

Les corps parfaitement conservés gisaient proches l’un de l’autre, avec à leur côté des sacs à dos, une bouteille, un livre et une montre, a raconté le directeur du domaine skiable Glacier 3000, Bernard Tschannen.

Lire aussi: En Valais, les glaciers recrachent leurs trésors

Préservés par la glace

C’est un employé de cette station qui a fait la découverte jeudi dernier dans la soirée à proximité du téléski du Dôme. «Il s’agissait d’un homme et d’une femme portant des vêtements datant de la période de la dernière guerre» mondiale, a poursuivi Bernard Tschannen. «La glace les a parfaitement préservés et leurs affaires étaient intactes.»

Le directeur du domaine skiable pense que le couple est probablement tombé dans une crevasse et que le glacier a rendu les corps à la suite du réchauffement climatique. La police va effectuer une recherche ADN. Marceline Udry-Dumoulin conclut déjà: «Maman et papa auront enfin leur sépulture.»

Lire aussi: Ces archéologues qui écument les glaciers