Notre ouvrage suisse de référence? L’étonnant Goetheanum construit à Dornach (BL) sur des esquisses et une maquette de ­Rudolf Steiner, l’inspirateur du mouvement anthroposophique. «Dont nous ne sommes en aucun cas adeptes», s’empresse de préciser le trio du bureau lausannois localarchitecture composé de Manuel Biéler, Antoine Robert-Grandpierre et Laurent Saurer. «En revanche, ce bâtiment imposant, la force de sa présence dans le paysage, nous fascine.»

Le premier Goetheanum construit en bois entre 1913 et 1922 ayant brûlé, il a été remplacé par un second édifice en béton, inauguré en 1928, dont la construction s’est poursuivie par étapes jusqu’en 1998. Ses formes douces et bien découpées ont inspiré des architectes aussi différents que Frank Lloyd Wright, Hans Scharoun et Frank Gehry.

Le traitement par le bois puis par le béton fait écho aux questions que les architectes de localarchitecture se posent dans leur propre pratique. «Nous sommes sensibles au balancement entre ces deux matériaux; nous ne les mettons pas en opposition.»