Le gouvernement jurassien enterre officiellement l’idée d’une réunification entre le Jura et le Jura bernois, indique-t-il dans un rapport transmis lundi au parlement. Il estime que cela «ne constitue plus un «objectif à atteindre» et souhaite désormais une normalisation des relations avec le canton de Berne.

«Tirant les enseignements du scrutin du 24 novembre sur l’avenir institutionnel de la région, le gouvernement constate que la reconstitution de l’unité historique du Jura ne constitue actuellement plus un objectif à atteindre», écrit-il.

Avant d’ajouter que les relations entre les deux cantons sont appelées à se normaliser, «les collaborations ne devant plus être perçues et vécues dans la perspective d’un rapprochement institutionnel». Le gouvernement jurassien s’en tient ainsi à son engagement de renoncer à l’idée de créer un nouveau canton en cas de vote négatif le 24 novembre.

Ce jour-là, les citoyens du Jura bernois ont refusé par près de 72% des voix de lancer un processus devant mener à la création d’un canton réunissant les deux régions. Les Jurassiens avaient eux approuvé l’idée par 76% de «oui».