A six mois des élections cantonales, les vert’libéraux genevois piaffent d’impatience. Atteindre le quorum pour enfin entrer au Grand Conseil et, qui sait, s’approcher du Conseil d’Etat, tel est l’objectif de la section créée en 2010 et réorganisée en profondeur il y a deux ans. Prête à mener le combat au centre droit, où plusieurs partis se bousculent déjà, elle présentera début novembre une soixantaine de candidats au parlement et un programme de campagne détaillé.