Pour trouver un épais manteau neigeux, il vaut mieux se rendre en Valais. De manière générale, ce sont sans surprise les domaines les plus hauts et les plus grands qui ont reçu le plus d’or blanc. L'altitude moyenne des chutes de neige va par ailleurs continer à s'élever sous l’effet du changement climatique.

Les forfaits journaliers de ski coutent le plus souvent plus chers dans les grandes stations de ski. Pour quelqu’un qui chercherait à maximiser la quantité de neige pour son argent (sans prendre en compte les infrastructures, ni la taille du domaine skiable), les Marécottes constitue une excellente option avec un forfait adulte à 45 francs et 187 cm d'enneigement reporté ce matin. La station iconique de Zermatt en revanche ne signale que 75 cm d'épaisseur de neige pour un forfait adulte de minimum 92 francs, selon les bulletins regroupés par Suisse Tourisme aujourd’hui.

Pour les amateurs de glisse, le forfait journalier a de moins en moins la côte. Sous l'impulsion, entre autres du Magic Pass, les tarifications des stations suisses ont fondamentalement changé en dix ans. La journée coûte plus cher, tandis que le prix à la saison a notablement baissé.

Lire aussi: Les Rasses: une station de ski qui ne veut pas mourir