Le Conseil fédéral devra fournir des explications sur les grenades à main suisses vendues aux Emirats arabes Unis et qui auraient fini en Syrie. La commission de gestion du Conseil national attend des réponses d’ici la mi-octobre. Le gouvernement devra livrer un rapport sur le résultat des investigations actuellement menées par une commission d’enquête commune helvético-émiratie. La commission veut aussi se voir énumérer les cas de violations des déclarations de non-réexportation depuis 2007 ainsi que les éventuelles mesures et sanctions prises, précise l’ATS.