La grève chez Swissport à l’Aéroport international de Genève continuera ce vendredi. Les propositions faites jeudi par la direction ont été rejetées dans la nuit de jeudi à vendredi en assemblée générale.

«Le vote a été très clair. Une très forte majorité a rejeté la dernière proposition des employeurs», a indiqué à l’ATS le secrétaire national du Syndicat des services publics (SSP), Stefan Giger. «La grève continue», a-t-il ajouté.

Les employeurs ont proposé une allocation mensuelle de 100 francs et une augmentation des indemnités pour le travail irrégulier, selon lui. Les grévistes souhaitent une allocation mensuelle de 250 francs si les employeurs ne veulent pas d’une revalorisation de leur salaire, a encore affirmé M. Giger.

Les représentants des deux parties avaient été reçus jeudi par le conseiller d’Etat genevois François Longchamp, chef du Département de la solidarité et de l’emploi (DSE).

La grève, qui affecte le secteur du tri des bagages, a commencé samedi dernier à l’Aéroport de Genève. Selon le SSP, quelque 70 salariés suivent ce mouvement, rejoints depuis par du personnel de piste. Plusieurs actions ont été menées depuis mardi par le SSP et les grévistes de Swissport.