En Europe, la coopération policière a débuté avec la création au milieu des années 70 du groupe de Trevi dont la Suisse faisait partie. Les pays membres s'étaient engagés à s'échanger des informations nationales afin de lutter contre le trafic de stupéfiants et le terrorisme.

L'accord de Schengen en 1985, puis l'accord de Maastricht de 1992 mettent un terme au groupe de Trevi ce qui signifie l'exclusion de la Suisse de la coopération policière européenne. Pour combler ce vide, la Confédération entame des négociations avec les pays limitrophes afin de conclure des accords bilatéraux. L'accord franco-suisse, aussi appelé accord de Berne, est signé en 1998. Le Centre de coopération policière et douanière (CCPD) entre ces deux pays a été inauguré l'an passé. Un CCPD avec l'Italie a été inauguré le mois dernier. Il n'y a pas de tel centre avec l'Allemagne, mais depuis mars 2002, un accord offre de grandes possibilités de coopération.