La suppression partielle du droit de timbre est-elle un cadeau scandaleux fait aux grandes sociétés et au secteur financier? Cette question sera au centre du scrutin du 13 février 2022, date à laquelle aura probablement lieu le vote sur cette mesure décidée par le parlement. Le référendum lancé par la gauche a permis de récolter plus de 65 000 signatures. Celles-ci ont été déposées mardi à la Chancellerie fédérale.