Au petit matin, pelleteuses et tronçonneuses entament leur travail sous les cris des manifestants dépités: la scène est devenue banale à Genève où chaque projet d’aménagement ou presque est contesté. Récemment, c’était dans le quartier des Allières, proche de la future gare des Eaux-Vives, là où le canton prévoit un ensemble de 400 logements. Pour sauver la maison du Jeu de l’Arc et une poignée d’arbres centenaires, les militants du patrimoine ont tout tenté, en vain. Si ce combat est perdu, d’autres s’annoncent. Le 24 novembre, la population votera sur le déclassement de la zone agricole Pré-du-Stand et sur un projet au Petit-Saconnex, qui font l’objet de deux référendums.