Encore un week-end et la guerre des terrasses blanches sera terminée. A la suite d’échanges avec le conseiller fédéral Alain Berset jeudi soir, les cantons rebelles qui ont refusé d’interdire l’utilisation des espaces extérieurs des restaurants situés aux abords des pistes, se sont entendus pour enterrer la hache de guerre.