La rencontre entre le président de la Confédération et l'empereur japonais Naruhito ainsi que le ministre des affaires étrangères Toshimitsu Motegi a été annulée à cause de problèmes techniques de l'avion du Conseil fédéral. Guy Parmelin est toutefois arrivé à temps pour la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques à Tokyo.

Le président de la Confédération se réjouit «d'autant plus de la discussion de demain avec le Premier ministre japonais» Yoshihide Suga, a-t-il twitté vendredi.

Les relations commerciales et dans la recherche seront au centre des discussions, tout comme la lutte contre le Covid-19.

Samedi, le président de la Confédération rencontrera Thomas Bach, président du comité olympique international.

Lire aussi: L’été des conseillers fédéraux, entre vélo, piano et mystère

Malgré le problème technique, le président de la Confédération a assisté à la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques «aux côtés d'autres chefs d'Etat, notamment le président français Emmanuel Macron». Quelque 110 athlètes helvétiques prennent part aux jeux d'été.

En raison de la pandémie de coronavirus, la cérémonie d'ouverture se tient en cercle restreint. Les chefs d'Etat et les ministres du sport sont présents.