Guy Parmelin poursuit la constitution de son équipe. Après avoir engagé le journaliste de la TV alémanique et ancien animateur de l'émission Arena Urs Wiedmer comme chef de la communication, il prend à ses côtés Nathalie Falcone comme secrétaire générale du Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS).

Cette nomination est tout sauf une surprise. Nathalie Falcone est en effet proche du nouveau conseiller fédéral. Elle a été vice-présidente de l'UDC vaudoise et a une longue expérience de l'administration fédérale. Originaire de Villarzel, elle a fait ses débuts au sein de l'appareil fédéral en 1992, d'abord comme collaboratrice scientifique puis comme secrétaire générale suppléante au Département fédéral des transports, des communications et de l'énergie.

Vingt ans au Département de l'économie

Elle est passée au Département fédéral de l'économie, alors dirigé par Jean-Pascal Delamuraz, en 1996. Elle en fut la secrétaire générale adjointe dès 1998, côtoyant quatre conseillers fédéraux à ce poste: Pascal Couchepin, Joseph Deiss, Doris Leuthard et Johann Schneider-Ammann. En parallèle, Nathalie Falcone fut désignée par le Conseil fédéral pour mettre sur pied un système unifié de gestion électronique des affaires au sein de l'administration.

Lorsque la secrétaire générale du Département de l'économie Monika Rühl quitta son poste pour prendre la direction d'Economiesuisse, la Vaudoise aurait bien voulu monter d'un cran dans la hiérarchie. Mais Johann Schneider-Ammann nomma l'ancien secrétaire général du PLR, Stefan Brupbacher.

Dès l'élection de Guy Parmelin, la rumeur parcourut les couloirs du Palais fédéral: Nathalie Falcone allait le rejoindre dans son nouveau département. C'est désormais chose faite, le Conseil fédéral ayant entériné sa nomination mercredi. Francophone de naissance, Nathalie Falcone parle l'allemand, l'italien et l'anglais. Elle entre en fonction le 1er février.