Maltraitance

Hausse «inquiétante» du nombre de cas de bébés secoués à Zurich

En 2019, 544 cas de maltraitance infantile ont été recensés à l'hôpital pédiatrique de Zurich. Un chiffre en augmentation

Le nombre de signalements de maltraitance envers les enfants a augmenté en 2019 à l'hôpital pédiatrique de Zurich. Le service de protection de l'enfance et de conseil aux victimes constate une hausse «inquiétante» du nombre de bébés secoués.

En 2019, 544 cas de maltraitance ont été signalés, soit 16 de plus que l'année précédente, a indiqué lundi le service hospitalier pédiatrique de l'Université de Zurich. Le nombre de signalements est le deuxième plus élevé après 2017 (551).

Une hausse inexpliquée

Sur les 544 cas signalés, l'hôpital a pu confirmer 387 cas de maltraitance. Dans 128 cas, le doute subsiste. Dans 29 cas, les examens ont montré qu'il existait des symptômes médicaux et qu'il n'y avait pas eu de maltraitance.

Dix cas de syndrome du bébé secoué ont été signalés et cinq ont été confirmés. Il n'y en avait eu que deux en 2018. L'hôpital pédiatrique espère que cette hausse n'est qu'un «dérapage statistique» après de nombreuses années de baisse du nombre de cas suite au lancement d'une campagne en 1997.

Lire aussi: Le Vaudois qui avait secoué son bébé écope de sept ans de prison

Publicité