Au lendemain du second tour de l’élection au Conseil des Etats, de nombreux Bas-Valaisans ont l’impression de s’être fait voler l’élection. Eux qui ont largement plébiscité le socialiste Mathias Reynard estiment qu’ils se sont fait imposer leurs élus par le Haut-Valais, qui a porté les deux PDC Marianne Maret et Beat Rieder.

Lire aussi: En Valais, la citadelle PDC reste imprenable