En manque de mécaniciens, les CFF ont dû supprimer plusieurs relations cet automne, notamment entre Vevey et Annemasse. Cela ne devrait pas se produire durant la pause hivernale, assure Sabine Baumgartner, porte-parole de l’entreprise. Toutefois, «des suppressions de trains de dernière minute en raison d’absences pour cause de maladie ne peuvent malheureusement jamais être exclues, même avec suffisamment de ressources de personnel».