Avec 104 voix sur 130, la vice-présidente du Grand Conseil valaisan Marie-Thérèse Schwery a été élue lundi à la présidence du parlement. A 59 ans, chrétienne-sociale et avocate à Brigue, elle siège depuis 1993 au législatif. Engagée dans des causes sociales, c'est la première Haut-Valaisanne à accéder à ce poste.

Le parlement a nommé comme vice-président le radical haut-valaisan Caesar Jaeger, de Brigue, 56 ans, avocat. Au poste de second vice-président, c'est l'ancien président de Saint-Maurice, le démocrate-chrétien Jean-Paul Duroux, 52 ans et aussi avocat, qui accède à la voie royale du perchoir du Grand Conseil.

Les députés ont constitué leur parlement et ses commissions permanentes, où le PDC prend du poids au détriment du PS. Depuis les élections du 4 mars, le législatif reste dominé par les fractions démocrates-chrétiennes, qui totalisent 75 sièges. Les radicaux en occupent 32, les socialistes 18, les libéraux 3 et l'UDC 2. Le seul chrétien-social romand, le chanteur Dominique Savioz, a rejoint les rangs des chrétiens-sociaux germanophones.

La première session du Grand Conseil est prévue pour mai. Quant au Conseil d'Etat, il voit l'arrivée du radical Claude Roch à la place de Serge Sierro. Un remaniement des départements devrait avoir lieu ces prochaines semaines.