En quelques clics, le deal est conclu. Le propriétaire s’improvise aubergiste et laisse les clés de l’appartement à ses hôtes, ravis d’avoir un chez-soi pendant les vacances. Ce type de location en ligne occupe une place toujours plus importante du marché de l’hôtellerie. A elle seule, la plateforme Airbnb a attiré 900 000 voyageurs chez les particuliers suisses en 2018, pour un total estimé à 3 millions de nuitées. Tout autant de taxes de séjour qui passent sous le nez de plusieurs cantons… Un problème qu’ils décident tous, à leur rythme, de prendre à bras-le-corps.