L'hôtel garni la Montarina, c'est l'élégance d'une villa de maître du XIXe, nichée dans l'écrin semi-ombragé d'une luxuriante palmeraie, comme il n'en existe plus. Un endroit étonnant, à deux pas de la gare de Lugano et de la vieille ville, où le prix du terrain a atteint des sommes astronomiques. Un luxe que le jeune propriétaire, Edgar Fassbind, descendant d'une famille de distillateurs et d'hôteliers valaisans, a voulu mettre à la portée de tous les budgets.

L'ancienne résidence, construite en 1885 et qui a appartenu à une richissime famille de commerçants et d'aventuriers lombards, les Primavesi, a été vendue en 1980 aux actuels propriétaires. Derrière ses façades rose pâle se cachent 24 chambres réparties en trois catégories. Les plus originales sont sans conteste celles portant le label «Antique». Des pièces vastes aux plafonds très élevés, avec une ou deux fenêtres étroites et hautes donnant sur le parc, et avec vue sur le lac Ceresio pour certaines. Fonctionnalité oblige, peu de témoins du passé décorent cet endroit hors du temps, si ce n'est le parquet satiné que l'on trouve dans toutes les pièces, et quelques commodes ou armoires à glace début de siècle. Chaque chambre dispose d'un lavabo en porcelaine à l'ancienne. Une cuisine est disponible à côté de la réception. Les salles d'eau se trouvent à l'étage. Plus modernes, les chambres «Comfort», mais situées dans l'annexe de la Montarina, sont dotées d'une salle de bain et d'une TV. Le dortoir commun est aménagé au rez-de-chaussée avec accès direct sur le parc. La Montarina et sa politique de prix font figure d'exception à Lugano, où l'accent est mis sur le luxe.

Albergo Montarina, Lugano. Via Montarina 1. Chambre individuelle CHF 70.– à 80.-. Chambre pour deux personnes CHF 100.– à 120.-. Dortoir CHF 25.– par personne, CHF 7.– pour les enfants. Renseignements: 091/ 966 72 72. http://www.montarina.ch