Des personnes au comportement répréhensible ont profité de l'accueil à Saint-Paul. Un Dominicain accusé de meurtre y a séjourné. Un Kosovar, jugé pour des délits graves, en est membre. L'homme est expulsable et le conseiller d'Etat Claude Grandjean a signé l'ordre d'expulsion. La police a voulu l'arrêter le 14 août, sans succès. «Cet homme faisant partie du collectif, la police n'a pas été autorisée à exécuter le mandat d'arrêt», a dit son porte-parole, confirmant une information de La Liberté.