SS Montreux, 1904. Vapeur, 800 passagers. Rénové en 2001 pour 12 millions de francs, dont 3,5 pour sa «revaporisation». Le plus vieux bateau de la CGN a hérité les magnifiques boiseries Belle Epoque du Valais, désarmé à Genève en 1966. Situation: circule, restauration haut de gamme à bord assurée par l'Hôtel Beau Rivage de Lausanne.

MS Vevey, 1907. Diesel électrique, 410 passagers. Rénové en 1955, Le Vevey a été placé en réserve en été 2002. En raison de l'âge du bateau, les techniciens préconisent une révision complète, pour un coût de 9 millions de francs. Situation: sera retiré du service à l'automne 2006 dans l'attente de sa rénovation.

MS Italie, 1908. Diesel électrique, 800 passagers. Le Vevey et L'Italie sont les seuls bateaux jumeaux de la Belle Epoque encore intacts. Son salon de première classe de style Empire est bien conservé. La CGN voudrait rénover ce bateau vétuste pour 9,4 millions. Situation: sera retiré du service à la fin 2005 dans l'attente de sa rénovation.

SS La Suisse, 1910. Vapeur, 1200 passagers. Le vaisseau amiral de la flotte historique, le plus grand bateau des lacs suisses à son lancement. L'hiver dernier, son installation électrique a été transformée, mais le bateau est en mauvais état. Dernière grande rénovation en 1969-71. Situation: sa rénovation pourrait figurer dans la prochaine demande de crédit pour la CGN.

SS Savoie, 1914. Vapeur, 800 passagers. Le dernier des huit bateaux de 1000 passagers construits par Sulzer pour la CGN entre 1896 et 1914 à avoir conservé sa machine d'origine. Rénovation incluse dans les crédits votés en 2003. Machine de propulsion et coque seront conservées. Situation: en cours de restauration, pour remise en service en juillet 2006.

SS Simplon, 1920. Vapeur, 1400 passagers. Rénové en 1967-1968, hors service depuis le 18 août 2003: l'explosion de la cheminée a mis fin au service du navire. Il a fallu dépenser 1,5 million pour le remettre en route dans le même état qu'avant l'explosion. Situation: rénovation en voie d'achèvement, avec fonds privés essentiellement. Remise en service: début de cet été.

MS Helvétie, 1926. Diesel électrique, 1400 passagers. Rénové en 1975-1977, hors service dès 2002. Le bateau a été mis sur la touche car les coûts d'entretien sont devenus prohibitifs, alors que ce bateau est surnuméraire pour l'horaire de la CGN. En danger d'arrêt définitif. Après rénovation du Simplon, l'Association des amis des vapeurs compte se lancer à son secours.

SS Rhône, 1927. Vapeur, 850 passagers. Le navire le plus récent. Il a subi en 2002-2003 une révision générale de sa machine à vapeur à commande hydraulique, qui est d'origine et unique au monde. Situation: il faudra le rénover totalement, et ce au plus tard entre 2015 et 2020.