Présentée comme un rempart contre la mainmise des géants de l’internet, l’identité numérique (e-ID) fait son chemin en Suisse. Mardi, le Conseil des Etats a donné son feu vert par 33 voix contre 4 et a ainsi rejoint le Conseil national, qui avait fait de même en mars. Le principe est le suivant: chaque citoyen sera doté de son code numérique personnel, qui lui simplifiera la vie sur internet. Qu’il s’agisse de passer une commande en ligne, de s’enregistrer auprès d’une autorité publique, de se connecter à son compte bancaire, d’acheter un billet de train, de consulter son dossier de santé, d’effectuer une déclaration en douane ou de demander un document officiel tel qu’un extrait de casier judiciaire, la démarche et, surtout, le mot de passe seront les mêmes.

Lire aussi: L’identité numérique individuelle sera garantie par l’Etat