Le chef de la diplomatie suisse Ignazio Cassis et le commissaire européen au Budget et à l’Administration Johannes Hahn se sont rencontrés mardi à Bruxelles pour des échanges informels. Malgré les divergences entre la Suisse et le 27, le ton est resté résolument amical entre le conseiller fédéral et l’Autrichien.

Lire aussi: A Bruxelles, Ignazio Cassis devra faire face à la crainte de la «déloyauté» suisse

Les discussions ont été bonnes et amicales, a indiqué Johannes Hahn sur Twitter. «Malgré des positions divergentes sur certaines questions, il est important de maintenir la base de confiance et de poursuivre le dialogue», a déclaré le représentant de l’UE. «La Suisse reste un partenaire important de l’UE».

Coopération

D’après Ignazio Cassis, les discussions devaient porter sur la poursuite de la coopération sur la base des accords bilatéraux. Les relations entre la Suisse et l’UE se sont détériorées après que le Conseil fédéral a décidé, fin mai, de rompre les négociations sur un accord-cadre institutionnel, après des années de pourparlers. Par la suite, la Suisse a déclaré qu’elle souhaitait désormais entamer un dialogue politique avec l’UE.

La Commission européenne veut se laisser jusqu’à l’automne pour décider de la suite à donner à cette relation.