Selon toute vraisemblance, Roberto Balzaretti ne sera plus secrétaire d’Etat dans un très proche avenir. Plusieurs sources confirment une information révélée par le Tages-Anzeiger: le ministre des Affaires étrangères, Ignazio Cassis, a l’intention de procéder à une permutation entre lui et l’actuelle ambassadrice de Suisse à Paris, Livia Leu Agosti. Il sacrifie ainsi son bras droit, soit le technicien qui a conclu l’accord institutionnel avec l’UE en novembre 2018.

L’hécatombe se poursuit. Au Département fédéral des affaires étrangères, s’occuper de l’accord institutionnel avec l’UE équivaut à aller au casse-pipe. Après Yves Rossier, Pascale Baeriswyl (dans une moindre mesure) et Jacques de Watteville, Roberto Balzaretti est le quatrième secrétaire d’Etat à buter sur cet accord-cadre dont les négociations ont débuté voici sept ans.