On reste loin du score calamiteux de Micheline Calmy-Rey en 2010 (106 voix), mais le résultat obtenu par Ignazio Cassis ne brille pas pour autant. C’est le moins bon depuis 2012 et celui d’Ueli Maurer. Mercredi, le libéral-radical tessinois a été élu président de la Confédération pour 2022 par le parlement, avec 156 voix sur 237 bulletins.