Ignazio Cassis a-t-il encore gaffé? Cette question hantait la salle des pas perdus du Conseil national ce jeudi matin à Berne. Plus que sa rencontre avec le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, c’est la photo qui a enflammé la Toile: à gauche, le visage fermé du sphinx russe, à droite le sourire du président de la Confédération. «Une erreur crasse en matière de communication», tranche Nicolas Walder (Verts/GE), membre de la Commission de politique extérieure (CPE) du Conseil national.