Le dialecte doit être la langue parlée à l’école enfantine. Une initiative munie de 3673 signatures a été déposée ce matin par les Démocrates suisses dans le canton d’Argovie. Elle veut ancrer dans la loi scolaire que le dialecte alémanique est la langue parlée au jardin d’enfants. «Le dialecte appartient à la culture suisse et consolide l’identité», selon les initiants, cités par l’ATS..

Une initiative similaire a été acceptée en mai 2011 par les citoyens du canton de Zurich (53,9% de oui). Le gouvernement, le parlement et les organisations d’enseignants s’opposaient pourtant au texte. A Bâle-Ville, les citoyens ont accepté une initiative en faveur du dialecte, mais aussi le contre-projet du gouvernement qui l’a emporté à la question complémentaire. Dialecte et bon allemand sont donc utilisés à l’école enfantine.

Dans le canton de Lucerne, une initiative des jeunes UDC en faveur du dialecte à l’école enfantine a été déposée en octobre 2011 avec 4033 signatures.