Les élections fédérales de ce week-end ne marquent pas la fin d’un processus démocratique, mais bien l’ouverture d’une nouvelle épopée de démocratie directe qui s’annonce riche et chargée. Durant la 51e législature, le peuple pourrait en effet être consulté sur une quarantaine de projets législatifs et constitutionnels.

A l’heure actuelle, 33 initiatives populaires sont dans le pipeline fédéral, soit au stade de la récolte des signatures, soit en attente de décision du Conseil fédéral, soit en cours de traitement au parlement. Une seule est prête pour être soumise au peuple: la demande de modification constitutionnelle déposée par l’Asloca en faveur de logements à loyer modéré. Elle est à l’ordre du jour du prochain scrutin populaire, le 9 février 2020.