Comment gérer une commune, un canton, dans un environnement de plus en plus instable et toujours plus complexe, alors que les problèmes exigent des réponses rapides et précises? Comment améliorer la communication entre citoyens et Etat? A l'occasion de ses 75 ans, l'Association pour la défense des intérêts du Jura (ADIJ) s'est livrée à une réflexion sur les «futurs souhaitables et futurs possibles». Elle organise jeudi soir 22 février, à Moutier, sous le patronage du Temps et avec la participation du ministre Jean-François Roth et de l'ancien conseiller aux Etats Gilles Petitpierre, un séminaire consacré aux nouvelles formes de gestion des affaires publiques, aux réformes institutionnelles nécessaires pour redonner leur place aux citoyens, mais aussi aux parlements locaux.

Aula de l'Ecole professionnelle de Moutier, jeudi 22 février, 17 h.