Contrairement à ce que la Conférence suisse des institutions d’action sociale (CSIAS) craignait, le nombre de bénéficiaires de l’aide sociale n’a pas augmenté pendant la pandémie. Il a même reculé de 1,4% entre 2019 et 2021. Derrière cette apparente embellie, certains signaux préoccupent toutefois les institutions sociales, comme le nombre de chômeurs longue durée qui a doublé en deux ans, atteignant 29 000 personnes, et la grande inconnue entourant la situation économique des travailleurs indépendants. Une forme de sursis qui souligne que la crise du covid a fragilisé une part non négligeable de la population.