Une vingtaine de militants pour la cause des sans-papiers ont pénétré ce matin dans la rédaction de la «Basler Zeitung», à Bâle. Ils ont dénoncé, par des slogans et des sifflets, le fait que, selon eux, les médias ne prêtent pas suffisamment attention à la problématique. Après une dizaine de minutes, ils sont repartis d’eux-même. Il s’agit d’une action «symbolique et théâtrale», explique le collectif des sans-papiers dans un communiqué diffusé simultanément à l’action. L’intervention ne vise pas uniquement la «BaZ» mais «tous les médias bourgeois», accusés d’avoir adopté une «position diffamante».