Allaiter un bébé, cela ne fait en général guère de polémique. Mais il faut croire qu’au parlement fédéral, rien n’est comme ailleurs. Quand Irène Kälin a nourri son fils voici trois ans dans le palais où siègent les Chambres, certains ont vu rouge. Politiciens, citoyens: les critiques outrées ont fusé, les accusations de provocation ont déferlé. Tollé.