«Gardez-moi de mes amis, mes ennemis je m’en charge!» Jacqueline de Quattro pourrait sans doute faire sienne la pique attribuée jadis au grand Voltaire. Elle résume assez bien les relations que la conseillère nationale, ministre cantonale de 2007 à 2019, entretient avec le PLR vaudois. Devenir désormais conseillère aux Etats à Berne, elle y songe logiquement. A 62 ans, elle aurait de très sérieux atouts pour briller à la Chambre haute du parlement fédéral. «Bilingue, elle monte en puissance à Berne. Elle vient de passer sa motion sur le terrorisme contre l’avis du Conseil fédéral et sait construire des ponts entre la gauche et la droite, sur la question des violences domestiques notamment. Si l’actuel conseiller aux Etats PLR Olivier Français ne brigue pas de troisième mandat, le premier défi pour Jacqueline de Quattro serait de gagner la confiance du congrès du PLR Vaud», assure sa conseillère personnelle Anne Dousse.